Le lézard

Les rayons du soleil réchauffent dès le matin les sols et les coins rocailleux du jardin. Les lézards profitent de sortir et de se prélasser tranquillement mais toujours en alerte au moindre prédateur. Il peut se dépasser rapidement et se cacher rapidement entre les pierres ou dans n’importe quelle interstice.

Il peut également perdre volontairement sa queue en cas d’attaque et ainsi fuir pour ne pas être pris au piège. Cette série de photographie a été effectuée dans le jardin et m’a ravi de revoir les détails de ce reptile. Des images proxy et des lumières magnifiques.

Quelques photographies complémentaires de “son cousin” l’orvet qui profite de notre haie pour savourer également la température agréable de ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code