Nestor, le petit chamois

La chance d’avoir la harde de chamois à quelques minutes du domicile me permet de pouvoir les observer régulièrement. Avec le temps, je me pose toujours la question s’ils me reconnaissent et qu’ils me tolèrent de plus en plus.

Encore aujourd’hui, je me suis rendu sur leur territoire, une chèvre est là avec son chevreau. La même qui la semaine dernière était venu à ma rencontre lorsque j’étais assis à les observer.

Aujourd’hui, c’est son chevreau qui m’a accordé une séance photo exceptionnelle. Les feuilles d’automne, la mousse sur l’arbre et le chevreau qui se repose pendant la pause de midi, le tout fait une belle ambiance saisonnière.

Sa mère est toujours à quelques mètres mais me laisse prendre mes clichés sans crainte pour sa progéniture.

La lumière du jour dans le sous-bois n’est de loin pas extraordinaire, je dois donc descendre ma vitesse à 1/60s pour obtenir les clichés avec les couleurs resplendissantes de la saison

Je reste plus de 45 minutes à ses côtés et je repars en le laissant savourer son petit coin de paradis. Lui n’aura pas que peu bouger mais j’ai tenté de changer les prises de vues est les cadrages en me déplaçant légèrement afin de ne pas risquer de l’effrayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code