La rencontre avec les renardeaux

Depuis quelques semaines, les renardeaux sortent de leur terrier pour découvrir le monde. Pendant que leur mère se démène pour leur ramener de la nourriture, ils jouent, sautent et se cachent dans les hautes herbes. Une façon de s’entrainer à la chasse car bientôt déjà, ils devront se nourrir et être autonome.

Depuis la fin de l’hiver, je recherchais activement les terriers potentiels et relevais les traces de passage de renards. Après toutes ses heures passées sur le terrain à étudier les endroits et les horaires de passage, j’ai pu enfin rencontrer les petits renardeaux sans risquer de les déranger.

Ils sont trois et ont déjà bien grandi. Curieux mais pas trop téméraires, ils restent aux alentours de leur terrier. Les jours se suivent mais se ressemblent rarement. Sorties en groupe ou sorties individuelles rythment leur vie. Souvent joueurs et parfois rêveurs, ils s’installent quelques fois à proximité de l’objectif et d’autre fois disparaissent immédiatement dans la forêt.

L’affût reste la solution idéale mais il est important de s’installer avant leur arrivée et de s’armer de patience. On ne compte jamais les heures d’attente et revenir bredouille peut naturellement arriver.

Cependant, quand le petit renardeau se retrouve par magie à l’endroit que vous aviez souhaité pour faire la photo, mieux vaut avoir assuré ses réglages pour ne pas râter l’instant.

Je vais continuer à suivre cette portée en espérant qu’ils découvrent rapidement les dangers qui les guettent et qu’ils prennent soin d’eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code