L’écureuil

On peut croiser assez régulièrement ce petit rongeur dans nos parcs et nos forêts. De nature craintive, il est relativement difficile à approcher et remontera vite dans son arbre dès le moindre risque. Dans d’autres pays, les écureuils sont fréquents dans les parcs et peuvent être fortement habitués à la présence de l’homme. La distribution de nourriture est assurément la raison de cette communion entre l’homme et l’animal.

Dans nos forêts et heureusement, ils sont encore sauvages et doivent se débrouiller pour se nourrir. On les voit passer d’un arbre à un autre sans difficulté avec une rapidité déconcertante. Pour compliquer encore la tâche du photographe, il tourne souvent autour du tronc afin de se faire perdre de vue et réapparait souvent à quelques mètres sans que l’on sache comment il est arrivé de ce côté.

Lors des affûts, c’est souvent un compagnon de passage qui vient égayer les heures d’attente. Toujours craquant avec ses oreilles poilues en pointe et sa longue queue touffue qui lui permet d’améliorer encore son équilibre.

Plusieurs articles lui ont déjà été consacrés alors si vous voulez en savoir plus sur l’écureuil, n’hésitez pas à lire ou a relire les articles précédents :

Que font les écureuils en hiver ?
Ecureuil – roux ou brun ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code